• Qui l'eut cru ? Ainsi, le tigre celtique qui connut son heure de gloire durant les années 2000, où il était considéré comme l'un des pays les plus dynamiques d'Europe, a subi une crise sans précédent et fut dévasté par la crise. Tout le monde pensait qu'il ne s'en relèverait pas, et pourtant, après une austérité sévère, c'est bien ce qu'il s'est produit.

    Certes, tout n'est pas si facile au pays du trèfle. Pour autant, le pays semble tiré d'affaire et prêt à profiter à plein régime de la reprise économique qui s'annonce et qui pointe son nez. Ainsi, on annonce une amélioration de sa situation dès cette année. On peut parier qu'un certain nombre de jeunes européens s'y installeront dans les années qui viennent.


    votre commentaire
  • 2,7 %... c'est le taux qui est prévu pour cette année selon les analystes. Imaginez seulement le nombre de pays qui aimeraient en dire autant ! Certes, les innondations ont entraîné des conséquences pour l'économie britannique. Néanmoins, le Royaume Uni s'en sort mieux que ses voisins, comme on peut le voir dans les dernières statistiques.

    Quel contraste avec d'autres pays ! Il est vrai que David Cameron a fait des efforts et cible notamment les artisants et commercants en vue d'assurer la reprise économique, comme lorsqu'il a annoncé à ces derniers qu'il allait réduire leurs charges sociales, au nom de l'emploi. A côté de ça, dans d'autres pays, on préfère comme toujours multiplier les taxes et paralyser l'initiative.


    votre commentaire
  • Les pays émergents sont de plus en plus riches et de plus en plus nombreux. On pense au continent asiatique bien sûr, qui voit son nombre de millionnaires exploser, les investisseurs affluer, on pense aussi au continent latino américain, qui a su mener des politiques visant à capter les investissements étrangers comme le Chili, le Pérou, et tant d'autres encore. On pense à l'Amérique centrale, avec un Mexique plus fort que jamais. On pense enfin à l'Afrique, qui est incontestablement le continent émergent du XXIème siècle.

    Bien sûr, tout n'est pas rose en Asie, en Amérique latine, centrale et en Afrique. Néanmoins, contrairement à la lecture qui en est faite en Europe, plus particulièrement en France, où l'on passe son temps à dénigrer les autres, ces continents gardent encore un grand potentiel, tant ils investissent entre eux mais aussi en Europe, ce qu'on ne dit pas suffisamment. Il est fort à parier que demain, l'économie mondiale se déplace dans les pays du Sud et ne soit plus cantonné au seul Nord.  


    votre commentaire
  • On aimerait y croire, bien sûr... l'Italie qui a tout connu, notamment avec les années Prodi et Berlusconi, qui n'ont pas tenues leurs promesses, serait-elle enfin en voie de redressement ? Tout porte à le croire, tant le fougueux chef du gouvernement actuel a la volonté de remettre de l'ordre dans la maison italienne. Après des années d'immobilismequi ont précipité la quasi faillite de l'Italie et entraîné au pouvoir Mario Monti, qui fut non élu, il semblerait qu'enfin les choses s'arrangent et changent.

    Renzi promet de nombreuses réformes, qui n'ont jamais été menées jusqu'à présent, notamment celle du travail, du rail, du Sénat mais aussi la baisses des impôts des familles les plus modestes et des entreprises, particulièrement les PME, dans le but avéré de relancer la croissance et de permettre à l'Italie de s'en sortir. Angela Merkel semble sous les charmes de l'italien. Cela suffira-il pour assurer le redressement d'un pays qui en a vu d'autres ? L'avenir le dira.


    votre commentaire
  • Un autre pays qui attire la jeunesse française : le Canada ! Hé oui, le pays du sirop d'érable, du festival Juste pour Rire mais pas que, connaît un développement fulgurant depuis que la jeunesse française y ait plié bagages ! Il est vrai que le pays a tout pour plaire : son billinguisme tout d'abord, qui permet de parler français et anglais, ce qui est particulièrement vrai dans certains territoires comme le Quebec, même s'ils ne sont pas les seuls à parler français !

    Cela étant, là encore, c'est en raison du dynamisme économique que la plupart des français décident de s'y installer, même s'il y a aussi d'autres raisons comme la qualité de vie ou encore la quête des grands espaces. Il est vrai que de ce point de vue, on est vite servi ! Et pourtant, tout n'a pas été simple au Canada : le pays traversait une situation difficile dans les années 1990 et a eu lui aussi, le courage de se réformer. A l'image de l'Australie, de nombreuses mesures ont été menées en vue de regrouper les services, des administrations mais aussi de réduire les impôts, de manière progressive tout du moins. Depuis, ce sont les conservateurs qui sont au pouvoir et qui assurent par le biais de baisses d'impôts, la prospérité canadienne. Stephen Harper compte se représenter et on parle déja de 50 milliards qui pourraient être redistribués au peuple canadien. Certes, on m'objectera qu'il ne s'agit que là que de promesses. Cela étant, le Canada a les moyens d'encourager la réussite et les talents.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique