• Doit-on supprimer les exonérations de charges sur les bas salaires ?

    On dit souvent qu'on ne peut pas vivre dignement si l'on vit seul et que l'on est payé au salaire minimum. La question qui me vient à l'esprit est la suivante : comment font ces millions de français, représentant un quart de l'ensemble des salariés, qui sont contraints de vivre avec 750 euros par mois ?

    Certes, il y a sans doute beaucoup de jeunes parmi eux, qui débutent dans la vie active. Cependant, on a vu aussi que certains salariés, même après une longue expérience dans certaines entreprises, qui ont été sous les coups de nombreuses grèves, sont toujours payés à temps partiel !

    Les allègements de charges sur les bas salaires en vérité, ont surtout eu pour effet de tirer les salaires vers le bas et donc de créer de véritables trappes à pauvreté comme le rappelle Marianne dans cet article http://www.marianne2.fr/Les-allegements-de-charges-multiplient-les-smicards_a81738.html c'est un choix de société qui été voulu, décidé par la plupart de nos gouvernants depuis Edouard Balladur.

    Dès lors, il devient inévitable de s'interroger sur la pertinence d'une telle politique, et même de supprimer lesdits allègements. En revanche, il convient de mettre en place un système lisible pour les petites et moyennes entreprises qui repose comme suit : un à deux emplois sans charges en CDI pendant cinq ans. Une discussion doit s'opérer entre partenaires sociaux selon les branches visant à réduire les charges sociales en échange de contreparties salariales.

    Rappelons qu'une telle politique n'a jamais été mise en oeuvre en France. Cela devient même impératif à ce jour, car les risques d'une grève généralisée, de révoltes et d'émeutes risque à tout moment d'éclater, et d'avoir des conséquences terribles. Aux politiques donc de prendre les décisions qui s'imposent ! 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :