• Doit-on taxer les transactions financières ?

    Comme j'ai pu l'écrire dans un précédent article, la crise économique qui nous a tous frappés si durement est avant tout de la responsabilité du secteur financier, qui a joué à l'économie casino, avec la complicité d'agences de notation mais aussi des gouvernements successifs. Nous en payons le prix à présent au vu du nombre d'emplois détruits, du chômage de masse, de la désertification de villes entières mais aussi de la misère humaine. Nous avons vu des mouvements de contestation populaire se lever en Grèce, en Espagne et au Portugal, contre les plans d'austérité infligés à la population et imposés avant tout par le FMI. Rappelons aussi que lorsqu'on a renfloué la Grèce, c'est avant tout les banques qui en ont profité, les mêmes qui ont oublié la crise et se distribuent aujourd'hui des bonus mirobolants comme on peut le voir dans le Figaro http://economie.lefigaro.fr/_societes/bonus-banque.html


    Ainsi, l'on vient à se demander si le secteur financié, totalement libéralisé avec les années, ne devrait pas être assujetti à une taxe, notamment concernant les transactions financières. http://www.novethic.fr/novethic/finance/debats/une_taxe_transactions_financieres_bientot_en_europe/133129.jsp  on imagine sans peine les recettes qui pourraient découler d'une telle taxe, même si celle-ci était infimes, qui pourraient être utilisées ensuite comme bouclier social en Europe, mais aussi pourquoi pas, pour assurer le développement de l'Afrique. Par ailleurs, on peut être en droit de s'interroger s'il ne serait pas bon que les bonus des traders soient eux aussi taxés à hauteur de 90 %, en vue de limiter les abus.   Par aille


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :