• Dubaï : retour de la croissance

    On pensait que Dubaï ne se relèverait pas des conséquences de la crise financière qui a touché le monde entier. Très endettée, en quasi faillite, l'avenir semblait compromis... et pourtant, cette ville dont la croissance est généralement la plus forte au monde renoue avec les perspectives, notamment en adoptant une gestion plus sérieuse que naguère, ce qui n'empêche pas la mise en marche de certains projets pharaoniques.

    Plusieurs raisons à cela : un climat fiscal favorable, avec aucune imposition sur les profits et 14,9 % sur les bénéfices bruts, ce qui attire de nombreux créateurs d'entreprises de toutes sortes, grandes ou petites http://www.widoobiz.com/actualites/prendre-ses-valises-les-poser-a-dubai-et-ouvrir-une-entreprise-10-choses-a-savoir/32533  un marché en pleine croissance, une confiance accordée aux jeunes et aux projets d'avenir ou encore la possibilité de créer une société off- shore.

    Le climat local qui favorise le tourisme, priorité absolue des autorités, comme le projet de créer une nouvelle ville dotée du plus grand centre commercial du monde et d'un parc plus grand que celui de Hyde Park à Londres http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/11/26/97002-20121126FILWWW00650-dubai-croissance-de-41-au-s1.php   aujourd'hui, contrairement à une idée reçue, la croissance économique n'est plus due au seul pétrole, qui ne représente désormais plus qu'une faible part concernant le PIB. Dubai a su se diversifier et elle est en passe de réussir son pari si elle parvient notamment à réduire ses dettes, en misant sur des projets probablement en partenariat public privé qui soient sérieux et fortement rémunérateurs.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :