• Favoriser l'expérimentation dans des régions pilotes

    Jacques Maillot qui participe à l'émission bien connue des Grandes Gueules sur RMC dit toujours qu'il faut mener des expérimentations sur tel ou tel sujet. Je pense qu'il faut faire de même dans des régions définies au préalables et qui seraient des régions pilotes.

    Ces régions seraient principalement situées au Nord et à l'Est de la France. Il s'agirait dans un premier temps du Nord Pas de Calais, de la Picardie, de la Champagne Ardenne, de l'Alsace, de la Lorraine et de la Franche Comté. Plusieurs raisons à cela : d'abord parce que ce sont majoritairement des régions qui ont des difficultés économiques et qui connaissent un réel dépeuplement au profit de Paris ou d'autres régions. Ensuite, en raison de leur situation stratégiques : elles sont situées non loin de la Suisse, de la Belgique ou encore de l'Allemagne. A titre d'exemple, il n'y a pas si longtemps, une entreprise s'est installée en Suisse, à quelques kilomètres seulement de la frontière avec la Franche Comté. Sans doute se serait-elle établie en Franche Comté si la fiscalité avait été toute différente !

    Et c'est là où je veux en venir : il faut mettre fin à ce fléau qu'est le chômage avec son cortège de détresse, de malheur et attirer les capitaux. Sans incitations, ils ne s'installeront pas dans telle ou telle région ou même encore en France. Il est fort à parier que des investisseurs anglais, allemands, suisses ou même français décideront d'implanter des filiales, des usines dans ces régions, créant de très nombreux emplois, s'il en va de leur intérêt !

    Je propose donc concernant les six régions évoquées précédemment que les impôts sur les sociétés et sur les bénéfices des sociétés soient divisés par deux si ces investissements sont réalisés localement et si une majorité des salariés des usines, filiales ou entreprises qui y seront implantées soient français. Bien sûr, il conviendrait sûrement de réformer la Constitution pour mettre en oeuvre pareille politique. Il est évident que si de telles dispositions étaient couronnées de succès et si elles permettaient à ces régions de connaître le plein emploi et une croissance sans précédent, tirant la France entière, elles seront élargies à d'autres régions, à l'image de l'Alsace-Lorraine, la Bourgogne, la Normandie ou encore le Centre de la France, avant d'être généralisée à la France entière.

    Il conviendrait ensuite d'expérimenter de nouvelles mesures visant à établir une réelle Flat Tax sur les entreprises, une réforme de l'impôt sur les plu-values, la suppression de la nouvelle taxe pro, une division par deux des charges sociales ainsi que d'autres mesures qui ne me viennent pas à l'esprit mais qui pourraient y être menées. L'enjeu étant de favoriser la création de nombreuses entrepries et d'emplois dans ces régions, d'atteindre le plein emploi, l'enrichissement du plus grand nombre par le biais d'expérimentations en vue de les généraliser à la France entière.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :