• L'affaire Cahuzac : un scandale d'Etat ?

    L'affaire Cahuzac du nom de l'ancien ministre du budget accusé par Médiapart d'avoir détenu un compte en Suisse n'en finit pas de faire des remous. Ainsi, alors qu'il avait juré face aux députés de l'Assemblée Nationale qu'il n'avait jamais eu à sa connaissance un compte en Suisse mais aussi au micro de Jean-Jacques Bourdin, présentateur vedette de RMC, l'ancien ministre du budget a fini par passé aux aveux et reconnaitre face aux juges qu'il en avait bel et bien un.

    Bien sûr, de tels propos ont déclanché un véritable tollé politique et médiatique, mais ne serais-ce pas là le bal des tartuffes ? Après tout, Jérôme Cahuzac avait des liens avec les laboratoires pharmaceutiques, dont Fabre qui se trouvait sur sa circonscription. Il avait travaillé à leur profit et aurait perçu des rémunérations non négligeables , tant et si bien que l'on s'interroge déjà sur les sommes ( on parle de plus d'un demi-million d'euros ) qu'il détiendrait. Ne serait-on pas là dans un complet conflit d'intérêts ? Certes, Cahuzac n'est pas le seul dans son cas : on pense à Jean-François Copé qui est aussi avocat d'affaires et de bien d'autres. Néanmoins, est-il normal qu'un élu puisse faire autre chose que la fonction qu'il a à sa charge ?

    Par ailleurs, ne peut-on pas dire aussi que le ministre des Finances, Pierre Moscovici était au courant de l'existence de ce compte alors qu'il avait dilligenté une enquête auprès des autorités suisses ? François Hollande et Jean-Marc Ayraut étaient-ils eux aussi au courant, ont-ils cherché à camoufler la vérité ? Peut-on si c'est le cas, parler de Cahuzac Gate, d'un véritable mensonge d'Etat qui aurait des retombées terribles pour l'actuel gouvernement en place ? Pourquoi une enquête véritable n'a-t-elle pas été menée en amont avant de choisir tel ou tel ministre ?

    Par ailleurs, on est en droit de se demander si Cahuzac n'a pas reconnu les faits en raison d'un article du Canard Enchaîné qui le mettait en cause et qui devait paraître ce mercredi, mais aussi s'il n'est pas l'arbre qui cache la forêt : y aura-t-il d'autres surprises concernant les actuels membres du gouvernement ? Face à un tel climat délétère, il paraît inévitable que ceux qui en tireront le mieux les fruits seront les partis protestataires.  


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :