• L'Asie et l'Afrique tireront la croissance mondiale

    Sans doute Franz Olivier Giesbert, éditorialiste du magazine le Point a raison d'évoquer ce qu'on pourrait appeler la Chindiafrique, livre écrit par Jean-Joseph Boillot et Stanislas Dembinski. Dans ce livre, le constat est clair : le monde dit occidental cède la place d'un point de vue économique au monde non occidental à savoir, les pays émergents que sont la Chine, l'Inde ou encore l'Afrique.

    Alors qu'auparavant les membres de la triade, à savoir les Etats-Unis, l'Europe et le Japon captaient les deux tiers des flux économiques, tel n'est plus le cas aujourd'hui : l'économie bascule en faveur de l'Asie au sens large mais aussi en faveur de l'Afrique. Ainsi, en 2012, c'est principalement l'Asie du Sud Est qui a tiré la croissance économique http://asie-info.fr/2012/05/11/lasie-reste-le-moteur-de-la-croissance-mondiale-en-2012-53620.html 

    Ce constat nécessite un changement de paradigme en Europe et surtout la consécration d'une politique forte axée sur les forces de l'Europe, à savoir le luxe, l'aéronautique, le tourisme sans oublier la recherche et l'innovation. Plus l'on sera capable d'innover en permanence et de proposer des produits toujours plus aboutis, plus on pourra s'imposer et prendre de l'avance face à des pays émergents qui proposent encore à l'heure actuelle des produits basiques. Si un telle évolution ne se fait pas, il est à craindre que l'Europe connaisse un lent déclin et un appauvrissement du plus grand nombre, au profit des économies émergentes. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :