• La culture est-elle universelle ?

    Si naguère, on discourait longuement dans des musées les plus divers sur les mérites de telle ou telle œuvre d’art, qu’elle soit sous la forme d’une peinture, d’une sculpture ou que l’on portait son intérêt sur une musique européenne comme orientale, selon le pays où l’on réside, les choses semblent s’être modifiées depuis.  

    Sous l’effet de la mondialisation, on a le sentiment d’une culture qui de plus en plus, tend à s’uniformiser et devenir universelle. Ainsi, l’on retrouve dans des pays si différents les uns les autres, des fast food de type Mc Do, des centres commerciaux toujours plus grands accueillant des enseignes occidentales. Par ailleurs, l’on se connecte aux mêmes réseaux sociaux et l’on écoute bien souvent la même musique, que l’on soit en Europe comme au Brésil ou en Chine, comme le succès du tube Gagnam Style de l’artiste Psy a pu le démontrer.  

    Certes, la mondialisation bouscule les traditions et les repères… mais fait-elle disparaître pour autant une culture typiquement locale ? Ne s’inscrirait-elle pas en complément de cette dernière ? Après tout, les musiques latines mais aussi africaines qui autrefois, demeuraient cantonnées dans leurs pays ont pu, grâce à cette même mondialisation,  connaître un essor dans des pays qui ne les pratiquaient pas, tout comme des œuvres d’art dont personne quelques décennies plus tôt, n’avaient jamais entendu parler ou si peu. Au fond, la mondialisation fait du monde un véritable village global dans le sens où tout le monde peut accéder à une nouvelle culture et s’intéresser à l’autre. Il n’y aura donc jamais de culture reposant sur un modèle unique ou hégémonique qui s’imposerait aux autres, mais plutôt une somme riche et variée de cultures différentes connectées les unes aux autres.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :