• La perception de la richesse II

    Quand je parlais de la perception de la richesse si mal vue dans ce pays qu'est la France, il me semble que le meilleur exemple que l'on peut donner se résume en un mot : l'impôt ! En effet, comme chacun sait, le fondement même d'un impôt consiste à être efficace et rentable, agir dans l'intérêt de la collectivité. Or en France, il est avant tout utilisé comme une arme idéologique visant à pénaliser les riches et les entrepreneurs... à croire que le fait de se prendre en main plutôt que d'attendre que ça se passe, est anormal et doit être puni par le fisc !

    C'est ainsi que des milliers de contribuables français, huit mille précisément, se sont retrouvés à payer non pas trente, non pas cinquante mais cent pour cent d'impôts sur leurs revenus http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/05/18/97002-20130518FILWWW00314-8000-foyers-ont-paye-100-d-impots.php  ! Dans le même temps, on apprend aussi que plusieurs milliers ont payé aussi des montants fiscaux représentants 75 % ou encore 85 % d'impôts. La quetion qui se pose est de savoir si une telle politique est efficace, or elle ne l'est pas, puisque des milliers de français ont quitté la France l'an passé pour vivre en Belgique ou ailleurs http://blog.lefigaro.fr/legales/2012/12/5000-exiles-fiscaux-cette-annee.html  en raison d'une fiscalité confiscatoire. La France il est vrai étant une exception si on prend la plupart des pays développés !

    Pire : les entrepreneurs et jeunes talents n'hésitent plus à s'expatrier sous des cieux fiscaux plus cléments et on attend ainsi cinquante pour cent d'expatriés en plus d'ici 2020 au bas mot http://www.atlantico.fr/decryptage/exode-fiscal-riches-entrepreneurs-preferent-londres-paris-jean-philippe-delsol-339854.html  et rien ne dit qu'ils reviendront un jour dans un pays qui rejette à ce point la réussite et la richesse. Car c'est bien là le drame français : si vous réussissez on ne sait trop comment face au maquis fiscal et règlementaire, vous serez montré du doigt. Si vous roulez en Ferrari aux Etats-Unis ou en Angleterre, vous serez respecté, admiré, on vous prendra comme exemple, alors qu'en France, on dira que ce n'est pas juste... mais injuste par rapport à quoi ? Quel mal y aurait-il à réussir par son effort, son mérite ? La France étant la seule à penser de la sorte, à quelques exceptions près de part le monde, tout porte à croire que l'émigration, la fuite des cerveaux ont de beaux jours devant elles !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :