• La violence en Afrique du Sud : handicap au progrès économique ?

    L’Afrique du Sud est désormais un pays émergent à part entière, rejoignant les principaux leaders que sont le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine formant ce qu’on a appelé le BRIC. Désormais, il faut parler de BRICS. 

    Pour autant, la violence qui traverse ce pays peut constituer un véritable handicap au progrès technique et économique. Il faut dire que l’Afrique du Sud revient de loin : ce pays connut la mise en place d’un véritable apartheid économique et social où l’on a décidé délibérément de séparer les noirs du reste de la population, ce qui a de facto favorisé la violence au sein du pays. Nelson Mandela fut incarcéré, des attentats et homicides se produisaient fréquemment de part et d’autre jusqu’à ce que le régime tombe pour de bon, que Mandela soit libéré et que l’ANC prenne le pouvoir aux élections. Nelson Mandela défendait alors la paix et la réconciliation entre les blancs et les noirs.

    Il avait raison mais il n’a malheureusement pas été entendu à sa juste mesure : si le régime politique a changé, la violence est toujours présente, tant et si bien que les enfants des blancs, dès le plus jeune âge, apprennent à se servir d’une arme et à tirer, au cas où ils seraient attaqués. Par ailleurs, cette violence apparaît aussi d’un point de vue politique puisque des dirigeants de l’ANC ne cessent de cracher leur haine à l’égard des blancs qui seraient responsables de tous les malheurs des noirs, dix -huit ans après la libération de ces derniers. Pourtant, serais-ce la faute des blancs si le népotisme, l’enrichissement personnel et la corruption gangrènent l’ANC, actuellement au pouvoir ? Serais-ce la faute des blancs si la pauvreté et l’insécurité constituent un véritable fléau pour ce pays, à peine masqué par l’organisation de la Coupe du monde de football de 2010 ?

    Il serait de bon ton que les dirigeants sud-africains actuellement au pouvoir prennent leurs responsabilités et agissent non plus dans un but de division mais de réconciliation nationale autour d’un projet fédérateur permettant à ce pays de connaître sécurité et prospérité économique. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :