• Les ressemblances troublantes entre François Hollande et Jose Luis Zapatero

    Vous connaissez sûrement Jose Luis Zapatero en France comme étant l’ancien chef du gouvernement espagnol. Seulement vous ignorez sans doute à quel point ce dernier entretient des points communs avec notre actuel Président de la République, François Hollande.

    Jose Luis Zapatero est devenu chef du PSOE parce qu’il ne risquait pas de faire de l’ombre à quiconque, notamment auprès des barons qui le méprisaient ouvertement et le surnommaient Bambi. En France, François Hollande a aussi dirigé le PS pendant 11 ans et il fut surnommé Flamby ou encore fraise des bois.

    Jose Luis Zapatero a remporté les élections législatives de 2004 non pas sur son programme, mais en raison de la gestion calamiteuse des conservateurs alors au pouvoir, qui voulaient faire porter le chapeau des attentats qui ont endeuillé l’Espagne à l’ETA alors qu’il s’agissait d’islamistes ; l’Espagne ayant participé à la guerre en Irak, aux côtés des Etats-Unis. François Hollande non plus n’a pas été élu sur son programme mais grâce à l’antisarkozysme qui poussa des électeurs modérés en sa faveur.

    Au cours de l’année 2008, Jose Luis Zapatero niait la crise et expliquait que son pays n’était pas concerné par cette dernière. François Hollande a utilisé la même tactique au cours de sa campagne. Par ailleurs, l’ancien chef du gouvernement espagnol n’a cessé d’expliquer que nous étions au bout du tunnel, que la croissance était de retour alors même que nous étions en 2009 !

    Enfin, il n’eut pas le courage notamment suite à sa réélection d’entreprendre les réformes nécessaires et ce n’est qu’au premier semestre 2012 qu’il mena une réforme du marché du travail censée renforcer la flexibilité à l’embauche. Malheureusement, il était déjà trop tard : le nombre de chômeurs s’était littéralement envolé, avec tout ce qu’on peut imaginer de circonstances dramatiques. Finalement, l’ancien chef du gouvernement provoqua des élections anticipées qui furent remportées largement par la droite. François Hollande quant à lui, hors intervention au Mali, donne une apparence de flottement.

    En conclusion, on peut réellement parler de ressemblances entre ces deux hommes : tous les deux ont la main tremblante lorsqu’il s’agit de mener de véritables réformes structurelles, tous deux ont tergiversé dans leur vie politique ( François Hollande comme chef du PS mais aussi comme Président ) cherchant ainsi à ménager la chèvre et le chou, dans le but de froisser personne. Zapatero connut un destin tragique : la déroute et une sanction sévère des électeurs espagnols. En sera-il de même pour François Hollande ? Sera-il capable de fermeté face aux épreuves, sera-il capable de trancher et de faire les bons choix permettant à notre pays de se moderniser mais aussi de se redresser ? Toute la question est là !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :