• Les turcs et kurdes vont-ils se réconcilier ?

    Telle est la question qu’on est en droit de se poser alors même que le leader historique de la rébellion kurde en Turquie, Abdullah Ocalan a lancé un appel à ses partisans le 21 mars pour leur demander de déposer les armes.

    Si l’enthousiasme était réel dans la ville turque de Diyarbakir où vivent des kurdes, mais aussi au sein de la communauté kurde, les avis sont plus partagés du côté des turcs qui se demandent quelles seront les exigences des kurdes en contrepartie de la fin de la lutte armée. Néanmoins, le gouvernement turc a saisi l’occasion pour proposer un plan de paix entre la Turquie et le mouvement kurde PKK qui sera soumis à référendum et qui promeut une révision des articles allant dans le sens des kurdes. Il reste à savoir si le peuple turc l’approuvera en dernier ressort.  


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :