• Lutte contre l'obscurantisme religieux au Bangladesh

    Qualifié de prochain pays émergent par un grand nombre de spécialistes, le Bangladesh qui compte près de 150 millions d’habitants, connaît des heurts sans précédent. Il convient de rappeler que ce pays qui suite à la partition de l’Inde en 1947 était désigné comme le Pakistan oriental a dû se battre contre le Pakistan dit occidental en 1971 pour obtenir son indépendance.

    Seulement l’armée pakistanaise avec le concours des islamistes ont massacré de nombreux bengalis en dehors des combats de guerre, parmi eux des indépendantistes et des étudiants. Les coupables n’ont jamais été punis. Le gouvernement bangladais élu en 2008 s’était engagé en ce sens et des poursuites furent engagées contre 1600 personnes.

    La population craint que certains fautifs puissent échapper à la prison en raisons de leurs liens avec le Parti Nationaliste du Bangladesh, lui-même allié des islamistes. Depuis trente ans, les islamistes ne cessent de gagner du terrain, n’hésitant pas à violer de manière permanente les droits de l’homme, faire subir des humiliations aux femmes et torturer les non musulmans. De nombreux meurtres eurent aussi lieu contre des personnes qualifiées d’athées, dans le but de les discréditer et d’effrayer la population.

    Pourtant, la population commence à se révolter comme le démontrent les manifestations qui se produisent sur la Place Shahbagh à Dacca, la capitale du pays, qui réclament une interdiction du parti islamiste mais aussi de tous les établissements financés par des étrangers et qui n’ont que pour seul but d’islamiser le pays.

     Le Bangladesh sera-il capable de rester un pays où l’Eglise et l’Etat demeureront séparés, mais aussi où le droit sera pleinement respecté, les libertés civiles garanties ? La question peut se poser mais il semblerait qu’un certain nombre de bengalis aient décidé de ne plus se laisser faire face à l’obscurantisme religieux. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :