• Pour aider les classes moyennes

    On dit souvent que ce sont les classes moyennes comme les PME qui sont les créateurs de croissance et peuvent permettre le retournement de l'économie. Alors dans ce cas là, pourquoi les matraquer en permanence ? C'est bien la question que l'on peut se poser. Les hommes politiques de droite comme de gauche ont beaucoup promis mais ont peut agir en leur faveur. Il est donc temps d'agir, voici comment.

    Pour aider les classes moyennes, il n'est pas utile comme le disent les socialistes, de mener une politique d'inspiration keynésienne qui a fait les preuves de son échec, mais bel et bien une politique d'inspiration libérale. Il faut avoir le courage de remettre la fiscalité à plat, notamment concernant les impôts payés par les particuliers comme par les entreprises, en les fusionnant et en les ramenant à deux impôts : un qui serait prelevé sur les entreprises et un sur les particuliers.

    On peut imaginer garder l'impôt sur les sociétés et l'impôt sur le revenu, qui seraient à un taux unique, compris entre 8 % et 15 %, pas un sou de plus. Tous les autres impôts payés par les contribuables comme par les entreprises seraient purement et simplement supprimés. On imagine sans peine les conséquences d'un tel résultat : l'économie redémarrerait véritablement et des centaines de milliers d'emplois seraient créés.

    Bien sûr, les socialistes vous parleront de cadeaux aux riches, ce qui est risible sachant que la plupart des impôts seraient supprimés. Prenez la TVA par exemple, qui est payée par les plus modestes, les impôts fonciers, les charges sociales, puisque ce sont les salariés qui les paient... sans parler de l'impôt sur le revenu. Bref, si on compte tout, on se rend compte à quel point la fiscalité actuelle lèse les classes moyennes et les milieux les plus modestes. L'idée consiste donc à remettre plus de justice dans le système fiscal en supprimant toutes les niches et en maintenant des taux bas, et pour en arriver là, il faut en passer par une politique libérale !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :