• Un climat insurrectionnel ?

    Il ne se passe pas une journée sans que l'on constate à quel point le gouvernement dirigé par Jean-Marc Ayrault et présidé par François Hollande est aux abois. Ainsi, après la reculade sur la hausse de fiscalité des PEL et des PEA ( même si elle semblerait conservée pour l'assurance vie, sauf nouveau rebondissement ) le gouvernement vient désormais de reculer sur l'écotaxe, en raison de la fronde des bretons. 

    Enième reculade qui montre à quel point le gouvernement ne semble plus savoir où donner de la tête, où il va... quel est le cap, quelle est la vision pour la France ? Il ne semble en être nullement question ! Sinon une création ou une augmentation continuelle des taxes et des impôts. Seulement voilà, alors même que le pouvoir est plus impopulaire que jamais, les français disent : trop, c'est trop ! François Hollande ne peut plus se contenter de toujours vouloir régler les problèmes, les difficultées traversées par la France par l'impôt. Il va devoir désormais s'atteler aux réformes qui fâchent, qui ont été refusées par des gouvernements de droite comme de gauche par manque de courage mais qui sont pourtant indispensables : les réformes structurelles ! 

    De nombreux pays comme la Suède, les Pays Bas, l'Allemagne, les Etats-Unis, l'Autriche même ont sû réunir les représentants des principaux partis autour d'une table pour décider conjointement des réformes nécessaires à mener pour sauver leur modèle social. Certes, ces réformes ont demandé des sacrifices de part et d'autres, mais elles ont permis aujourd'hui à la plupart des pays européens de renouer avec la prospérité et le plein emploi. La France ne pourra pas faire éternellement l'économie de ces réformes. François Hollande qui est dos au mur, n'a plus le choix : il va devoir trancher dans le vif, quitte à créer une véritable fronde au sein de son camp, dans de nombreux domaines, s'il veut assurer enfin la paix sociale et le redressement de la France. Dès lors, il disposera d'une stature d'homme d'Etat qui peut-être, qui sait, lui permettrait d'assurer sa réélection. Car ce n'est un secret pour personne : la plupart des gouvernements qui ont mené les réformes nécessaires ont été réélus. Le Président sait ce qu'il lui reste à faire ! 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :